Lumière sur le Monde
Qui suis-je ?

L’objectif de ce blog est de faire partager ma vision des peuples, des pays et des cultures que j’ai rencontrés, en particulier avec celles et ceux qui n’ont pas encore eu la chance de voyager.

Derniers articles
Menu

Mes albums

La carte des lieux visités


Rubriques
    Mes amis
      Liens

        Page 1 sur 1
        Page précédente | Page suivante

        La Finlande

         

        Je suis allé en Finlande pendant l’hiver 2001, pour mon travail.

        On me demande d’aller à Tampere … je regarde sur la carte pour voir où cela se trouve … pas très loin du cercle polaire arctique ! Aïe !

        Je voyage avec Finnair, la compagnie aérienne finlandaise. L’avion dans lequel je suis a la particularité d’avoir une caméra fixée sous l’avion et les images sont transmises en direct sur les écrans des passagers. Les images sont apparues au début de la descente vers Helsinki. Quel spectacle ! Parmi l’immensité blanche, on devine des forêts … on se croirait au Pôle Nord !

        Ensuite, voiture jusqu’à Tampere, par l’autoroute. La vitesse est limitée à 90km/h mais il est tellement difficile de rouler dans la neige qu’on avance assez lentement. Les paysages sont complètement blancs et on ne fait pas la différence entre la route ou la forêt. En fait, on ne sait pas où l’on est. C’est vraiment dépaysant. On devine des lacs au loin, mais comme ils sont tout blancs (lac gelé + neige par-dessus), on n’en est pas certain. La Finlande est parfois surnommée le Pays aux mille lacs.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Le souvenir principal que je garde de la Finlande, c’est le blanc. Partout. Tout est blanc, de la neige partout. Le simple fait de marcher dans la rue à Tampere est pour moi une expédition à grand risque ! On ne sait pas où l’on marche : sur le trottoir ? Sur la route ? Sur un passage piéton ? Dans un jardin ? Comment le savoir ? Tout est blanc, et il fait nuit pratiquement toute la journée. La glace, la neige et le vent qui arrivent dans les yeux ne facilitent pas les choses …

        En arrivant à Tampere, il faisait -7 degrés. OK, je m’y attendais. Mes collègues finlandais me disent : « Demain, il va faire froid ». Ah ?

        Le lendemain matin, après un petit déjeuner avec poissons fumés, le panneau qui est en face de mon hôtel indique la température : -24 degrés !! Je suis paralysé dans la rue, mes genoux sont presque coincés et j’ai du mal à respirer. On marche 2 minutes pour atteindre le parking (extérieur !) qui est à seulement quelques mètres de l’hôtel. Mon collègue français reconnait notre voiture, met le ticket de parking entre ses lèvres pour prendre les clefs. Il ouvre la portière et on entend un bruit, un grincement. C’est en fait le caoutchouc noir qui entoure les portières. Il est brûlé par le froid, comme gelé. Mon ami essaie de retirer le ticket de ses lèvres, pas possible, la salive a gelé et le ticket est collé. Il y arrive finalement.

        Ce fut ainsi pendant tout mon séjour. On sortait pour aller manger et travailler, c’était un effort surhumain.

        Mes autres souvenirs : un match de Hockey (sur glace bien sûr) en salle. J’ai remarqué que les finlandaises sont grandes et solides. Les finlandais prennent leurs repas très tôt : déjeuner vers 11h, diner vers 17h.

        L’intérieur des bâtiments est souvent en bois, cela donne un aspect naturel et écologique. Les murs des immeubles sont très épais : pierres, double vitrage, etc … pour se protéger du froid.

        On pourrait se dire qu’avec toute cette neige, les finlandais sont des champions de ski. Et bien non, car il n’y a pas de montagne en Finlande. Par contre, le ski de fond est très pratiqué.

        Tous les finlandais parlent anglais et vont voir les films au cinéma en version originale anglaise. En effet, à part les finlandais, personne ne parle le finnois (suomi) et l’anglais est quasi obligatoire pour eux. Leur langue est très particulière. Les mots sont très longs, les voyelles sont souvent doublées, et il y a des trémats partout.

        Cette expérience fut très enrichissante pour moi, j’ai découvert un monde glacé, avec des habitudes bien différentes de celles que l’on connait en France.

         


        Lien permanent
        Publié à 11:21, le 8/12/2012, Finlande
        Mots clefs : Neigeglacefroidpays nordiqueskiTampereHelsinki