Lumière sur le Monde
Qui suis-je ?

L’objectif de ce blog est de faire partager ma vision des peuples, des pays et des cultures que j’ai rencontrés, en particulier avec celles et ceux qui n’ont pas encore eu la chance de voyager.

Derniers articles
Menu

Mes albums

La carte des lieux visités


Rubriques
    Mes amis
      Liens

        Billet 6 sur 10
        Page précédente | Page suivante

        Le Sultanat d’Oman

         

        Par où commencer ? J’ai vécu tant de choses dans ce pays magnifique …

        Tout d’abord, où se trouve ce pays ?

        Peu de gens connaissent le Sultanat d’Oman. Ce pays se situe au Moyen Orient, dans la péninsule arabique, c’est-à-dire proche de l’Arabie Saoudite, à l’extrémité sud-est de cette péninsule.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Oman est un grand pays, de la taille de l’Angleterre à peu près. La capitale est Muscat. Le climat est désertique, il pleut environ 3 jours par an à Muscat. Le reste du temps, c’est-à-dire toute l’année (!!), il n’y a aucun nuage, aucun ! Grand ciel bleu. Si vous cherchez le soleil, Muscat est la destination idéale. Vous avez 99% de chance d’avoir un grand soleil à tout moment de l’année, ça fait plaisir !

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Le climat est désertique mais humide. La mer toujours chaude longe les côtes du pays. Les températures varient de 25 degrés en hiver à 50 degrés en mai/juin. Pour simplifier, on peut se dire qu’il fait plus de 40 degrés à l’ombre toute l’année sauf entre novembre et mars où le climat est plus « doux ». L’hiver à Oman correspond à l’été en France.

        Qui sont les Omanais ?

        Quand on arrive à l’aéroport de Muscat, on remarque immédiatement une chose : les gens ont une tenue particulière, ils ne s’habillent pas « comme nous », à l’européenne. Les Omanais (hommes) s’habillent tous de la même manière, tous les jours de leur vie : ils portent une dishdasha. C’est un genre de grande robe blanche qui va des épaules jusqu’aux pieds. Et ils portent un petit chapeau coloré sur la tête et des sandales aux pieds. C’est LA tenue unique des Omanais. Les Omanais respectent beaucoup les traditions de leur pays, dès l’enfance. Les Omanaises (femmes) portent l’abaya, un tissu noir qui les recouvre entièrement, on ne voit que le visage et les mains des femmes.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Là, il est important de préciser certaines choses. Les préjugés qui existent en France sur les femmes voilées sont très forts. On se dit : « Oh, les pauvres, elles n’ont aucun droit, etc etc … ». J’ai vécu à Oman pendant 6 ans et je peux vous garantir que les personnes les plus drôles et les plus gentilles sont les femmes Omanaises ! Elles travaillent, conduisent, vont à l’Université, sont Ministres du Gouvernement, et participent donc pleinement au développement du pays. Par contre, en raison de leur culture et de leur religion, il est interdit de toucher une Omanaise. On ne peut même pas leur serrer la main. Au début, ça fait bizarre, mais une fois que l’on connait la règle, aucun problème ! En fait, il n’y a qu’une personne qui peut toucher une Omanaise, c’est son mari, ou les membres de sa famille.

        Le Sultanat d’Oman est dirigé par un Sultan, le Sultan Qaboos, qui est le « Roi » du pays en quelque sorte. Il a le rôle de Président du pays et toute la population l’apprécie énormément. Il est Sultan depuis environ 40 ans et il a fait passer Oman du Moyen Age à un pays riche et développé pendant son règne. Les Omanais ont une très grande fierté et gratitude envers le Sultan Qaboos. Les sondages n’existent pas à Oman, mais si le Sultan avait une côte de popularité, elle serait de 100% sans aucun doute. Inimaginable en France ou en Europe !

        La caractéristique principale que l’on retient des Omanais est leur gentillesse. Ils sont très accueillants avec les étrangers, ouverts à toutes les cultures et religions. Le racisme, les vols n’existent pas à Oman ! C’est un pays très stable politiquement et économiquement. On peut se promener avec son bébé dans la poussette dans n’importe quel quartier et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit à Muscat, on est sûr à 100% de n’avoir aucun problème. C’est garanti.

        La langue officielle est l’Arabe mais tout le monde parle anglais, même les jeunes enfants. Tous les panneaux sont en anglais. La conduite en voiture se fait du même côté qu’en France. Par contre toutes prises électriques sont de type UK (prises anglaises à 3 pointes). Il en est de même dans tous les pays du Golfe.

        La nourriture des Omanais est assez simple : riz, poulet, poisson. Pas trop épicée. Ils adorent faire des barbecues et les plages immenses sont transformées tous les week-ends (jeudi et vendredi à Oman !!) en barbecues géants. Si vous allez les voir en disant que vous êtes français et que vous vous demandez ce qu’ils font, je suis sûr qu’ils vous inviteront à manger avec eux sur leur … tapis ! N’oublions pas que nous sommes au pays des Mille et une Nuits.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Mon restaurant préféré à Muscat : le Turkish House, dans le quartier de Al Khuwair. Il est inutile de lire la carte, il suffit d’aller au comptoir, de choisir son poisson sur l’étalage (du Hamour par exemple) et ils le font cuire au barbecue. Un vrai délice ! Pour un prix très raisonnable.

        La monnaie locale est l’Omani Rial (OMR). 1 Rial = 2 Euros environ.

        Oman est un grand pays mais 80% du territoire est constitué de désert. Les villes principales sont Muscat, Nizwa, Sur, Salalah. Très différentes les unes des autres.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        A quoi ressemble Oman ?

        Oman est un pays magnifique et très particulier. En effet, c’est le seul pays du Golfe qui a des montagnes. Et ça fait toute la différence. A Bahrain, Qatar ou Dubai, c’est tout plat, donc pas de paysage particulier. A Oman, c’est tout le contraire. Grâce aux montagnes, il y a des Wadis ! Ce sont des canyons incroyables, avec de l’eau. On peut traverser le désert pendant des heures et tomber tout d’un coup sur un paysage époustouflant : oasis verte avec palmiers-dattiers et bananiers, wadi avec des lacs et petites rivières dans lesquels on peut se baigner. Et on est dans le désert ! Il faut le voir pour le croire.

        Mon Wadi préféré est Wadi Bani Khalid, proche de Sur. Voici une de mes photos.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        La mer est présente tout le long des côtes d’Oman, sur plus de 1000 km. Les plages Omanaises ne sont pas comme les plages françaises ! Elles sont assez sauvages et en général totalement vides. A part en centre-ville. La mer est très chaude.

        Après quelques minutes en bateau, au large du Al Bustan Palace à Muscat, on peut voir des dizaines de dauphins en pleine mer, c’est un spectacle magnifique.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        On peut également dormir dans des paillottes sur la plage, qui sont aménagées en petits hôtels avec restaurant, etc … le tout sur la plage. Mes lieux préférés sont Oman Dive Center, juste avant le Shangri-La, proche de Muscat, et le Turtle Beach Resort, proche de Sur. 100% dépaysant, vous avez l’impression d’être à Tahiti !

        Les montagnes d’Oman sont imposantes, certaines culminent à 3000 m d’altitude, vers Nizwa. Là encore, les montagnes Omanaises ne ressemblent pas aux montagnes françaises ! Ici, pas de neige, pas d’arbre, pas d’herbe … que des rochers. Il faut le voir pour le croire. La visite des petits villages de Jebel Akhtar est une belle expérience. C’est le seul endroit d’Oman où les maisons n’ont pas de climatisation car la relative fraicheur est toujours présente au sommet des montagnes.

        Les paysages sont variés et surtout très dépaysants pour un Européen. Tous ces paysages, décors, villages n’existent pas en Europe. On a un peu l’impression d’être sur une autre planète.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Oman est un pays très propre et très bien entretenu. C’est le seul pays du monde où j’ai vu des employés balayer l’autoroute, avec des balais, en pleine circulation ! Il n’y a pas une feuille sur la route. Et aucune crotte de chien sur les trottoirs car … il n’y a pas de chiens !

        Une autre particularité d’Oman est le respect des traditions. Aussi bien dans la tenue vestimentaire que dans l’architecture des bâtiments. Oman, c’est l’opposé de Dubai. Ici, aucun gratte-ciel, c’est interdit par la loi. Les bâtiments font 4 étages maximum pour préserver l’environnement. L’architecture Omanaise est respectée et reproduite dans toutes les constructions. Toutes les maisons sont blanches.

        La chasse est interdite à Oman, afin de préserver les rares espèces animales du désert : faucons, oryx (gazelles), chameaux.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Des musées retracent l’histoire d’Oman, de sa culture, de sa population, du développement sans précédent du pays depuis la découverte du pétrole dans les années 1970.

        Les habitudes Omanaises

        Au début, on peut être très surpris par certaines habitudes locales !

        Tout d’abord, le week-end, ou plutôt les jours de repos hebdomadaires, sont jeudi et vendredi. Ce qui signifie que l’on travaille samedi et dimanche. Il faut un peu de temps pour s’y habituer.

        Les jours et heures de travail sont très flexibles ici. Recevoir un appel téléphonique sur son portable pour le travail pendant le week-end ou à 22h est tout à fait normal. Ici, le business, ou les activités en général ne s’arrêtent jamais. Les magasins sont pratiquement tous ouverts jusqu’à 22h ou minuit, tous les jours de l’année, Inshallah.

        Je me souviens bien de mon réparateur de TV (pakistanais) qui intervenait régulièrement chez moi, ou plutôt sur le toit de l’immeuble, vers 23h … ou bien les livreurs de meubles (omanais et indiens) arrivant à 22h avec leurs perceuses ! J’accueille toujours avec le sourire les gens qui ont envie de travailler et de rendre service.

        En raison des fortes chaleurs durant la journée, les Omanais sortent à la nuit tombée (à partir de 19h) pour se promener, faire les courses, etc … Ainsi, de nombreuses activités se passent la nuit.

        La période du Ramadan est spéciale. Pendant un mois, les Omanais, ainsi que tous les musulmans du pays (pakistanais, indiens, palestiniens, jordaniens, égyptiens, …) ne mangent pas, ne boivent pas, ne fument pas durant la journée. Tous les restaurants du pays sont fermés durant la journée. C’est la Loi. Par contre, la nuit, tout est ouvert.

        La période du Ramadan est assez ennuyeuse pour les non-musulmans et il n’est pas recommandé aux touristes de venir durant cette période, parce que tout est fermé la journée. Le seul moyen de manger est de rester chez soi.

        Pour les Omanais, la famille est très importante. Ils ont de nombreux enfants, frères et sœurs. Il est fréquent de voir 5 ou 6 Omanaises de la même famille se promener ensemble. De même pour les hommes. Ils sont souvent en petits groupes, pour aller fumer la shisha par exemple.

        Les expatriés. Dans tous les pays du Golfe, les expatriés sont nombreux, voire très nombreux. A Oman, sur 3 millions d’habitants, la moitié sont expatriés, c’est-à-dire des étrangers. Ils ont quitté leur pays d’origine pour venir travailler à Oman, comme ce fut mon cas.

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

         

        Les principales nationalités représentées à Oman sont : Inde (énorme majorité), Pakistan, Bengladesh, Philippines, Arabes (palestiniens, jordaniens, syriens, égyptiens), Européens (anglais, hollandais, australiens, sud-africains), très peu de français (300 dans tout le pays).

        Tous ces gens, de cultures et de religions différentes, vivent ensemble dans le plus grand respect. Chacun peut trouver la nourriture de son pays d’origine, aller dans son lieu de culte pour pratiquer sa religion. Il y a par exemple deux Eglises catholiques et une Eglise protestante à Muscat. Il y a des messes dans toutes les langues, tous les soirs après le travail. Dans une ambiance formidable, avec de nombreux chants.

        Personne ne parle français à Oman même si les Omanais apprécient beaucoup la France et les français. L’accueil est très chaleureux. Les Omanais sont très gentils et parlent tous anglais.

        Un mot sur la conduite : les Omanais conduisent très mal, trop vite et des accidents se produisent absolument tous les jours, même en centre-ville. Il faut vraiment faire attention, surtout au début. Des voitures peuvent arriver de n’importe quel côté, même d’où on ne peut l’imaginer !

        Il n’y a pas de moto à Oman en raison de la trop forte chaleur. Les taxis (orange et blanc) font n’importe quoi et souvent les taxis se rentrent dedans entre eux !

        Enfin, certains mots, certaines expressions dont on a l’habitude en France, n’existent pas du tout à Oman. Par exemple : les facteurs, la météo, les taxes, les impôts, les péages, la retraite, le chômage, la sécurité sociale, le chauffage : ça n’existe pas !

        Le prix de l’essence est incroyable : 120 Baizas le litre, c’est-à-dire 0.20 € le litre. C’est un prix fixe, il ne change jamais. Autant dire que l’essence est pratiquement gratuite à Oman !

        Conclusion

        Il n’est pas facile pour moi de résumer 6 années passées à Oman (2006-2011) en quelques lignes mais j’espère vous avoir donné une idée du pays, se dire qu’il existe des pays dans lesquels la vie est totalement différente de ce que l’on connait en France, que l’on peut y être très heureux et surtout l’envie d’y aller !

        Pour préparer votre voyage, le guide « Le Petit Futé Oman » est l’outil indispensable.

        Ma'a salama.


        Publié à 18:07, le 29/11/2012, Oman
        Mots clefs : golfe persiquebateauchateauchameauvillageocéanmerdauphinmontagnewadiPlageSultanat d'Oman

        :: Envoyer cet article